Feuilleté pomme de terre au mont d’or

Comment réduire à néant les bonnes résolutions nutrition prises en début d’année?
Les photos parlent d’elle même et rien qu’à les regarder, je crois que je grossis.

Super simple à réaliser pour un maximum de plaisir, voici les ingrédients qu’il vous faut:

8 pommes de terre

1 mont d’or

2 pâtes feuilletées (je les ai prises toutes faites mais si vous avez le temps et la motivation n’hésitez pas à faire la vôtre, ça n’en sera que meilleur encore)

6 tranches de jambon 

10 cl de crème liquide

Ail 

Ciboulette

Commencez par faire cuire les pommes de terre. Une fois cuites rajoutez y la crème, le jambon, l’ail et la ciboulette.  

Mélangez le tout pour obtenir une purée épaisse que vous étalez sur la pâte feuilletée. 

Recouvrez de la deuxième pâte feuilletée, mettez le mont d’or au milieu et passez le tout dans le four bien chaud (200°) pendant une vingtaine de minutes.

Régalez vous 😄 et venez m’en dire des nouvelles

La vidéo est disponible sur mon compte instagram (m_bouge)

2017…encore plus d’inspiration 

Ce matin, je suis tombée sur ce magazine que je ne connaissais pas. Et pour cause c’est le premier hors série de « passion cadre et entourage »

Un magazine rempli de tuto sur le papier, cette matière que j’adore, qu’on peut plier, découper, colorier, déchirer, coller…bref le magazine qu’il me manquait.

C’est vrai que je manquais d’inspiration. Internet, les blogs, pinterest offrent si peu de choix 🙊, il me fallait donc ce hors série!

Bon 12,50euros tout de même hun! Je te cache pas que si j’avais regardé le prix avant d’aller à la caisse, je me serais peut être retenue…

Dans ce numéro, 50 tutos pour tous les mois de l’année, des pages détachables avec des gabarits  (oui oui, à ce tarif ils peuvent se permettre d’en mettre quelques uns), un tas d’idées de déco, carte de voeux, table d’anniversaire…et le tout tu l’auras deviné…en papier 😉

Jadore, jadore, jadore! Les motifs de certaines feuilles sont trop beaux et je pense que certaines seront utilisées pour d’autres idées que celles proposées 

Comment ça tu trouves que le dernier motif te fait penser à la tapisserie des toilettes chez tes parents quand tu avais 10 ans?

je vais m’atteler à plusieurs projets à commencer je pense par un mobile super chouette dont je ne montrerai pas la photo…eheheh, je couvre mes arrières, en cas de carnage!

Et quand il sera terminé, je reviendrai faire un billet pour te le présenter…ou pas!

Muffins anglais 

Ça faisait une éternité que je n’en avais pas fait. Et l’autre jour en me baladant sur pinterest…bim…des muffins anglais, tous ronds, tous beaux et colorés. 

De suite ça m’a tenté, j’ai regardé si j’avais tout à disposition, (satisfaction intérieure, pour une fois il ne manquait rien )

Super simple à réaliser pour un maximum d’efficacité. Tout le monde a adoré à la maison. 

Nature, avec de la confiture, de la pâte à tartiner ou encore en mode salé accompagné de beurre, il peuvent se conserver jusqu’au lendemain, après ils ont tendance à durcir.

Ingrédients pour environ 10 muffins

250g de farine

1 sachet de levure de boulanger

160ml de lait tiède

1 cuillère à café de sucre

40g de beurre mou

1/2 cuillère à café de sel

Semoule de blé fine 
Délayer la levure avec le lait. Laisser reposer une dizaine de minutes.

Pendant ce temps mettre dans le bol du robot (ou à la main pour les plus courageux) la farine, le sel, le sucre et le beurre mou.

Ajouter le mélange lait/levure dans le bol et pétrir jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois.

Former une boule, la couvrir et laisser lever la pâte pendant 1 heure.

J’ai pour habitude de laisser lever les pâtes dans mon four (froid je précise 😉)

Fariner votre plan de travail, étaler la pâte sur 1cm d’épaisseur environ.

Avec un emporte pièces de 7 ou 8 cm découper des ronds dans la pâte. Un verre peut tout aussi bien faire l’affaire.  

Laisser reposer de nouveau 1h.

Roulez les muffins dans la Semoule de blé fine. J’ai humidifié mes muffins avec un peu d’eau au préalable.

Vous pouvez vous passer de la semoule mais cela apporte un petit supplément lors de la dégustation.

Faire chauffer une poêle à feu doux, elle doit être bien chaude pour la cuisson.

Faire cuire 5 minutes de chaque côté. 

A déguster tiède de préférence, mais chaud, c’est tellement bon qu’il va falloir résister pour ne pas tous les manger.  

Régalez vous 😊

Cake moelleux au citron

wp-image-1233655237jpg.jpg

Si vous aimez le sucré tout en aimant l’acidité alors vous adorerez ce cake moelleux au citron tiré du blog « les délices d’Hélène »
J’ai suivi la recette à la lettre, à la seule différence que je n’ai pas enveloppé le cake à la sortie du four dans du film alimentaire comme il était indiqué afin qu’il garde son humidité .

Enfin si je l’ai fait, mais quand j’ai senti l’odeur qui se dégageait du film qui semblait à moitié fondre par la chaleur du cake…j’ai tout enlevé!

Cela n’a pas empêché qu’il soit très moelleux.

Cette recette de cake au citron, n’est ni trop sucré, ni trop acide, elle est juste parfaite.

La pâte est très simple à réaliser, libre à vous d’y ajouter un glaçage ou pas, c’est une histoire de goût.

Ingrédients:

120g de beurre fondu

200g de sucre

Le zeste d’un citron

165g d’oeufs  (environ 3 oeufs)

150g de farine

80g de jus de citron (le jus d’1 citron)

1/2 cuillère à café de levure chimique

Pour le glaçage:

25g de jus de citron

130g de sucre glace

Faire fondre le beurre au micro ondes, y ajouter le sucre et le zeste de citron. Mélanger brièvement. Y ajouter, les oeufs, la farine et la levure en terminant par le jus du citron.

Verser la pâte dans un moule à cake beurré et enfourner pour environ 30 min à 180°. Adaptez la cuisson à votre four, il faut que la pointe du couteau ressorte sèche. Démoulez rapidement après la sortie du four.

Si vous réalisez un glaçage, préparez ce dernier en mélangeant le citron et le sucre glace que vous étalerez sur le gâteau encore chaud. Laissez sècher.

Moi qui ne suis pas très glacage, j’ai aimé la touche craquante que cela apporte au cake.

C’est une recette ultra simple, accessible à tous, même aux enfants si vous souhaitez la réaliser avec eux.

Régalez vous 😊

Et pourquoi pas toi?

IMG_0907.PNGCa fait un moment que ca tourne et que ca cogite…un BLOG!

Elle est bien belle l’histoire mais pour y dire quoi? Je me suis souvent demandée comment je pourrais mettre en forme, si j’avais vraiment tant de choses que ça à raconter et puis surtout si ça pouvait intéresser du monde.

J’écris depuis longtemps, mais pour moi, et bien souvent quand ça ne va pas. Alors si c’est pour te plomber direct alors que tu t’apprêtais juste à décompresser de ta journée en faisant un tour sur un blog sympa, je ne donne pas long de mon existence.

Quand je n’écris pas (et que ça ne va pas, donc 😉) je m’occupe de mon « chacha », mon « Loulou », mon « trésor »…non je n’ai pas plusieurs animaux à la maison, c’est un enfant, mon fils 4 ans, qui porte un prénom je vous rassure, mais je profite de ces quelques années qu’il me reste sans qu’il m’interdise de l’appeler par un de ces surnoms ridicule! Ok, ok je pourrais en parler des heures de lui, mais des blogs de maman, de leur famille, il en existe de partout.

Il adore m’aider quand je fais de la patisserie, et j’en fais souvent de la pâtisserie…ah en voilà un truc à raconter, des recettes à partager, des photos salivantes à publier…mouais, c’est louable mais des blogs cuisine il y en a déjà beaucoup, comment se faire connaître dans cette jungle?

Du bricolage, j’adore bricoler, coller, découper, préparer des anniversaires à thème, penser à la déco d’halloween, de Noël…Pffff, Pinterest l’a fait avant moi, je ne vais rien inventer.

Et si en fait je cessais de me mettre des barrières et me lançais simplement par un premier article qui donnera peut être suite à un deuxième, puis encore un autre?

Est ce que ça vaut pas le coup d’essayer de croire en ses envies et de s’autoriser à les réaliser?

Marchera, marchera pas, après tout l’essentiel est de se faire plaisir, et me lancer dans ce projet…et ben ça me fait plaisir et ça me tient à cœur.

« la distance entre tes rêves et la réalité s’appelle l’action »